Actualités

Four en panne .. Aïe .. catastrophe ! Commandes en retard et stock pour l'été en retard !

 

Sinon, vous pouvez retrouver mes pièces exposées à la boutique de la Parerie Créateurs Réunis à la Garde Guérin, et à la boutique de l'Association des Métiers d'Arts en Cévennes au Pont de Montvert.

Et chez moi, bien évidemment ! 

L'image du moment

Cette pièce sera exposée au Conseil Départemental de Lozère du 1er Juin au 16 juillet 2018. 

 

HAUTE COUTURE.

Cette pièce s'est inspirée des robes fourreaux de haute couture. Elle a été réalisée en grès blanc avec la technique de la plaque, et a été montée morceau par morceau, assemblés les uns aux autres comme s'ils avaient été cousus à la main.

 

Cette pièce a dans un premier temps été cuite en biscuit à 1060 degrés. Puis elle a été travaillée aux oxydes (pour la couleur) et un émail a été appliqué. Elle a été cuite une seconde fois façon Raku : four monté à 980 degrés afin que l'émail puisse fondre puis ouvert à 800 degrés, quand la pièce est encore incandescente, on la dépose à l'aide de grandes pinces dans un bac de sciures afin d'en empêcher la combustion en limitant l'apport d'oxygène au contact de l'émail en fusion.  A ce moment,  la réaction chimique favorise ce qui caractérise la cuisson façon Raku, à savoir l'apparition de couleurs plus ou moins métallisées, des craquelures dûes au choc thermique et la couleur noire dûe à l'enfumage des parties laissées brutes (sans émail). Cette pièce, une fois refroidie, a été nettoyée à l'abrasif et a enfin pu se dévoiler. 

 

 

Terre ô ma mère !

 

L’enfant se penche, et, dans sa menotte malhabile, emprisonne une poignée de boue compacte.

Très intéressé, il contemple, gravement, l’empreinte de ses doigts menus, la forme ronde et douce qui s’est moulée au creux tendre de ses paumes. Il ne connait pas le mot malléable. Mais d’instinct, il découvre le verbe modeler.

 

Et s’il modelait un bonhomme ? une petite boule de terre pour la tête, une plus grosse pour le corps.

Ca ne tient pas très bien, ou même pas du tout, mais c’est grisant.

Regarde comme tu te salis dit sa mère, qui a perdu depuis trop longtemps l’innocente pulsion du geste.

Il ne se salit pas : il découvre, en une seule révélation, la matière première en son sens propre – matéria prima – et l’acte du créateur.

 

 (Colette Gouvion)